PINOCCHIO, LA FABLE TECHNO POP

PINOCCHIO, LA FABLE TECHNO POP

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore sur L’OEIL D’OLIVIER:

Émilio Calcagno, tout nouveau directeur du Ballet de l’Opéra d’Avignon, revisite avec une extravagance radicale le célèbre conte italien de Carlo Collodi, Pinocchio. Décalant dans le monde d’aujourd’hui le récit de cette marionnette de bois devenue humaine, il invite à une réflexion sur nos sociétés hyper-connectées en manque de lien social. De son regard clair, presque vert, le chorégraphe sicilien invite à réviser les classiques de la littérature enfantine. En s’emparant du conte de Carlo Collodi, qui a bercé son enfance, et nourrissant son processus créatif des images imprimées dans son subconscient par le film de Luigi Comencini, Émilio Calcagno imagine un songe éveillé où s’entremêlent rêves fantasmagoriques, cauchemars horrifiques.

continuer ici

L’Isola en reprise!

L’Isola en reprise!

La compagnie Eco à le plaisir de reprendre pour la Saison 2022/23  L’Isola.

Ca pièce fortement engagé  avec un regard assez lucide sur son pays signent une tournure dans le travail artistique du chorégraphe avec un retour assez marqué sur ces origines italiennes.

L’Isola sera présenté le 16 Novembre 2022 à la Scène Nationale de Sete le 27 Novembre 2022 à L’Opéra Grand Avignon et le 28 janvier 2023 à la SN le Grrranit.

Consulter le calendrier des tournées ici.
PINOCCHIO

PINOCCHIO

Pinocchio, en Toscan du XIXe siècle, signifie petit pinon, mais dans la langue du créateur italien, Carlo Collodi, cela signifie « petit crevard ».

J’ai grandi avec Pinocchio et la version cinématographique de Comencini. Mais Pinocchio est-il vraiment un conte pour enfants ? Je n’en suis pas sûr. En revanche, ce qui semble évident c’est que les thématiques de ce conte, entre rêve et réalité, mensonge, vérité et manipulation, le rendent extrêmement contemporain.

Enfant improbable, Pinocchio est l’archétype de l’enfant rêvé : désiré par dessus tout et fabriqué sur mesure par son « géniteur » pour combler sa solitude de veuf. Mais comme dans la réalité, rien ne se passe complètement comme prévu : ce conte m’interroge sur les modalités de transmission des valeurs par le père et comment elles sont le reflet d’un rapport à l’éducation. Ce conte met à merveille en scène la violence de l’éducateur, la tension entre manipulation et apprentissage qui découle de la confrontation au monde des adultes et la violence des enfants entre eux. Pinocchio va apprendre que face à la violence du monde, le mensonge n’est pas toujours puni ni la vérité récompensée.

Téléchargez le dossier iciDécouvrez toutes les dates

J’aime dans ce conte le fait que les adultes ne sont pas les garants de la vérité : le bonhomme « de beurre », le marchand du pays des jouets, présentent une version mensongère du monde qui cherche à maintenir Pinocchio et ses amis dans le principe de plaisir.

Pinocchio est un héros menteur, imparfait, mais digne. Trahi par les personnages du chat et le renoir, il reprend sa dignité en se suicidant. La magie de la fée, figure fantasmatique, le ramènera à la vie et Pinocchio deviendra un enfant en chair et en os.

Dans ma version de Pinocchio, des scènes cinématographiques ont eté tournées en extérieur avec les danseurs et quarante adolescents dans une foret au pied de l Etna. Elles contribueront à créer un univers aux frontières du rêve et de la réalité.

Mon Pinocchio  est  accompagné tout le long de la pièce du fameux personnage du Grillon, la voix de la bonne conscience, interprété ici par l’acteur Denis Lavant.

Je suis captivé par la traversée que réalise ce bout de bois pour devenir humain. Pinocchio est une marionnette en mouvement permanent et c’est ainsi qu’il découvre le monde. La première chose que fait Pinocchio une fois debout sur ses jambes, c’est fuir. Pinocchio est alors le personnage de l’accélération, de la vivacité, de la fuite en avant. Cette fuite est le début d’un parcours pour accéder à la connaissance de lui-même. Celle-ci ne sera rendue possible que par une succession de métamorphoses.

De morceau de bois, il va ainsi se transformer en marionnette puis en âne pour ensuite pénétrer une baleine avant d’être un enfant.

De façon tout à fait incroyable, il traverse la nature sous toutes ses formes. Pinocchio est un végétal, un arbre qui résonne comme un animal. Il réunit ces deux pôles qui sont en nous. Les métamorphoses qu’il subit sont incontournables pour trouver ça vraie « peau ».

Fidèle à ce qui caractérise mes chorégraphies, j ai associé le mouvement à l’image: la caméra est très proche des danseurs, aussi bien en direct que sur le plateau et à travers les images projetées. En guise d’œil supplémentaire, il aide à soulager les différents personnages et à rechercher la vérité de l’action dans les détails.

Les thématiques qui traversent ce conte sont au cœur de la famille moderne.
Pour cela, j’ai  mené en amont et durant la période de création  différents dispositifs :

LA RÉALISATION D’UN COURT MÉTRAGE 

Pour la fameuse scène , le pays des jouets , j ‘ai souhaité rassembler et filmé
une quarantaine d’adolescents en Sicile dans une foret au pied de l Etna.    

LES PORTES OUVERTES

Afin de prolonger le  spectacle, le public  à assisté  à des temps de répétition, découvrant ainsi le processus de création et ses ingrédients.

LES BORDS DE SCÈNE

A l’issue des représentations un temps d’échange privilégié avec le chorégraphe et ces danseurs est organisé avec le public sur la création.

Téléchargez le dossier iciDécouvrez toutes les dates

L’ISOLA

L’ISOLA

L’ISOLA
Pièce pour 8 danseurs
Deuxième volet du diptyque sur la Méditerranée après Catania Catania
Création le 15 novembre 2019 au Théâtre du Manège – Scène Nationale de Maubeuge

Emilio Calcagno poursuit son enquête dédié à la Méditerranée. Il questionne à nouveau l’identité de cette île volcanique maintes fois colonisée, il cherche à comprendre sa place dans l’Europe d’aujourd’hui, dans une période qui voit disparaître l’époque Berlusconienne et déferler une vague de populisme. Par qui est-elle gouvernée l’Italie d’aujourd’hui? Quel rôle joue-t-elle dans cette Europe qui se décompose? 
En échos à l’univers du cinéaste Pier Paolo Pasolini dans la première partie de la pièce, les interprètes évoluent dans une Italie aux odeurs fascistes, un pays aussi décadent qu’inquiétant.  Sous forme de satire, cette création prend la couleur d’une comédie à l’Italienne aux références cinématographiques Fellinienne en deuxième partie.

Coproduction: Théâtre du Manège – Scène Nationale de Maubeuge, CCN de Rubaix – Ballet du Nord, la Chapelle Sainte Marie / Compagnie Baraka, Viagrande Studios – Sicilia

En savoir plus : ici

Teaser: