Les Petites Histoires de…

Les Petites Histoires de…

Création le 27 novembre – Le Prisme Théâtre d’Elancourt

(En partenariat avec La Commanderie – Mission Danse de Saint-Quentin-en-Yvelines )

Librement inspirée des contes de Tim Burton, cette soirée composée de 4 capsules chorégraphiques sur le thème de la différence chez l’enfant sera un vrai travail d’équipe. Pour l’occasion Emilio à convié Kaori Ito , Kettly Noël et Anthony Egea à partager sur le plateau l’écriture chorégraphique de cette soirée. Un solo , un conte, un chorégraphe , un danseur… L’enjeu est de taille..

L’Isola dei Fumosi

L’Isola dei Fumosi

Emilio Calcagno conclut son diptyque sur la Méditerranée avec cette suite à Catania Catania (création 2016)

Cette seconde partie  questionne à nouveau l’identité de cette île volcanique tant colonisée et sa place aujourd’hui dans l’Europe Dans un moment ou Berlusconi disparaît et la vague du populisme envahi l’Italie Emilio Calcagno continue d’explorer la complexité de son île natale.

On interroge ici le système… La nouvelle mafia, toujours présente, qui évolue pour vivre avec son temps. La nouvelle bourgeoisie… Qui a réellement le pouvoir ? Les danseurs fêteront, avec l’humour propre aux siciliens, le tableau d’une Sicile corrompue, inaccessible et fortement poudreuse. L’Isola dei Fumosi garde la force et la revendication de Catania Catania.

On retrouvera les danseurs dans une Sicile où si l’on veut que tout reste comme il est, il faut que tout change…

La Compagnie sera en résidence pour l’ISOLA DEI FUMOSI au CCN de Roubaix en octobre 2018

Les 4 Saisons, ou le Mariage du Loup

Les 4 Saisons, ou le Mariage du Loup

28 et 29 décembre 2018 / Maison – Opéra de la culture de Tunis avec l’orchestre de l’Opéra de Tunis

Les Saisons à Tunis ne se ressemblent pas, le chorégraphe prends le pari de confronter les 14 danseurs tunisiens à cette musique baroque qui va pour l’occasion être retravailler ou jouer par les musiciens Tunisiens. Les Saisons de l’amour, les Saison du peuple le printemps arabe ?

J’ai pris le risque d’emmener la musique de Vivaldi dans le monde arabe, là ou les Saisons n’ont pas la même odeur, la même emprunte que chez nous. Cette pièce est une invitation à la joie de vivre dans un pays qui à décider de tourner la page et d’aller de l’avant. Les 14 danseurs de l’Opéra de Tunis se prêtent au jeux des saisons , on se dévoile à chaque saison un peu plus. Dans cette Tunisie mystérieuse où quand dans la même journée, il pleut et il y a le soleil, on appelle cela le Mariage du loup…